SportsEvents365
Prix SportsEvents365 : 464
Acheter
viagogo
Prix Viagogo : 565
Acheter
Billet + hébergement à partir de 490 €
En savoir +
Billets groupe sur mesure (+ de 5 billets)
En savoir +
** La meilleure garantie : SportsEvents365, vous rembourse vos billets à la hauteur de 150% en cas de non-livraison.

Présentation du match Japon - Ecosse :

Réservez votre billet pour le match de rugby Japon – Ecosse et prenez date avec un match qui promet énormément de spectacle ! Le Japon accueillera cette 9e édition de la Coupe du Monde de Rugby qui se déroulera du 20 septembre au 02 novembre 2019. Le XV des Cherry Blossoms et le XV du Trèfle s’affronteront le dimanche 13 octobre 2019 à l’International Stadium Yokohama. Ce match, véritable choc culturel entre les natifs des Highlands et les samouraïs nippons, est déjà présenté comme « la rencontre à suivre »  tant les deux équipes aiment jouer au ballon ! Pour accéder au stade depuis le centre-ville, il vous suffit  de prendre le bus et de faire arrêt à la station Kozukue sur la ligne JR Yokohama. L’accès au stade est ensuite à 7 minutes à pied. L’enceinte mesure plus de 50 mètres de haut. Les tribunes sont fractionnées en deux étages. Il y a aucun gradin : tout le stade est pourvu de sièges. Deux écrans géants jonchés au-dessus des deux virages permettent aux spectateurs les plus éloignés du terrain de ne rien rater du spectacle. Un toit recouvrant la grande majorité des tribunes protège le public des éventuels épisodes de pluie.

Le Japon veut marquer les esprits !

Le Pays du Soleil levant a la chance incroyable d’organisé une coupe du monde à domicile. L’occasion est belle pour le rugby japonais de montrer ses progrès significatifs à l’ensemble du monde. Le XV des Cherry Blossoms tient à se faire une place sur le long terme dans le rugby mondial ! On connait le sens de l’honneur  japonais, ce gigantesque évènement doit être coûte que coûte une véritable réussite en termes sportif, d’affluence et d’avenir. Il ne peut en être autrement ! Le comité d’organisation nippon espère remplir les stades et ainsi atteindre un peu moins 2 millions de spectateurs. Pour ce qui est de la sélection japonaise, la fédération Nippone vise une qualification historique pour la finale. Le XV des Cherry Blossoms souhaite s’enraciner durablement dans l’élite des équipes internationales, c’est l’objectif  avoué par cette sélection qui possède aujourd’hui de grands joueurs de talent. Nule doute qu’une grande page du rugby japonais va se construire avec cet évènement. Il espère ainsi susciter des vocations notamment auprès des jeunes, qui se tournent encre trop souvent vers le volley-ball ou le base-ball. La fédération nippone aimerait aussi changer les comportements des spectateurs qui se rendent aux stades. Elle s’inspire de ce qui se passe dans les stades en occident, où échanges existent avant et après le match entres fans et joueurs… Il faut que le rugby progresse dans ce sens pour, que les japonais se plaisent à venir partager un bon moment en venant voir un match en famille. A domicile, les japonais seront nombreux à se procurer des billets!

L’Ecosse doit s’appliquer pour exister

Le XV du chardon affiche sans doute le rugby le plus flamboyant de la planète ovale ! Les joueurs écossais, empreints d’un « French Flair » aussi agréable à regarder que redoutable à subir, on démontrer qu’ils en avaient sous la semelle. En 2018, les écossais ont réalisé un inoubliable Tournoi des six nations en jouant divinement bien et en venant à bout assez facilement de grandes nations comme l’Angleterre et la France. Les « guerriers des Highlands » ont également pris feu lors des tests matchs en maîtrisant le XV Australien, succès réédité en novembre contre ces mêmes Wallabies, renversé 53-24 à Murrayfield. Et pourtant, l’euphorie écossaise est parfois juste passagère. Pour preuve, lors de la dernière tournée d’été sur le nouveau continent, les coéquipiers de l’insaisissable Finn Russell se sont inclinés face au Quinze des USA (29-30). Le chardon écossais avait ensuite retrouvé son rugby face à de biens modestes Pumas Argentins (44-15). Le XV d’Ecosse alterne encore trop souvent le bon comme le moins bon, difficile de se faire une réelle idée sur ses capacités à briller lors de la prochaine Coupe du monde. La vente de billet a débuté en Ecosse et les places s’arrachent!