SportsEvents365
Prix SportsEvents365 : 332
Acheter
viagogo
Prix Viagogo : 153
Acheter
Billet + hébergement à partir de 790 €
En savoir +
Billets groupe sur mesure (+ de 5 billets)
En savoir +
** La meilleure garantie : SportsEvents365, vous rembourse vos billets à la hauteur de 150% en cas de non-livraison.

Présentation du match Nouvelle-Zélande - Italie :

Réservez votre billet pour le match de rugby Nouvelle-Zélande – Italie et venez vivre un match qui s’annonce, sur le papier, très déséquilibré entre deux grandes nations du ballon ovale ! Cette 9e édition de la Coupe du Monde de Rugby se tiendra au Japon du 20 septembre au 02 novembre 2019. Lors de ce match, le XV néozélandais défiera le XV italien le samedi 12 octobre 2019 au Toyota Stadium. Comment se rendre au stade ? Toyota Stadium est à 50 minutes de la gare de Nagoya. Depuis Nagoya, prenez le train jusqu’à la gare de Toyotashi. Depuis cette gare, il vous restera environ 15 minutes de marche jusqu’au stade ou 17 minutes de marche depuis la gare de Shintoyota desservie par la ligne Aichi Loop Railway. L’enceinte affiche 45 000 places assises. Ses rangées de sièges sont disposées sur une pente raide, ce qui permet à chaque spectateur d’apprécier au mieux les matchs en fonction du choix de leur billet.

La Nouvelle-Zélande, triple tenante du titre

Les All Blacks, disons-le sans détour, font figures d’épouvantail dans ce tournois international. Musclés, redoutable, imprenables, la liste des qualificatifs est longue concernant ces formidables joueurs néo-zélandais. Les années passent et le jeu puissant et rapide de la Nouvelle-Zélande ne semble pas s’essouffler. Pire, il se perfectionne !!! Mais qui pourra bien freiner la monstrueuse machine des désormais triples champions du monde ? Pas notre XV français en tout cas ! Mis à mal à 3 reprises lors des tests matchs de 2018, nos Bleus n’ont jamais véritablement semblés prendre le dessus sur leurs homologues Blacks. Les Irlandais en revanche, ont été les seuls à faire exploser le paquet d’avants néozélandais ! Il est vrai que les All Blacks étaient privés ce soir-là de plusieurs cadres. De plus, le « quinze en noir » se présentait ce jour-là à Dublin face à un XV du trèfle au top de sa forme et devant son public. Cependant, ni le fantasque Kieran Read, ni le deuxième ligne Brodie Rettalick, ni le génial talonneur Dan Coles, ni le pilier Owen Franks, ni l’ailier Nehe Milner-Skudder et encore moins l’arrière Israel Dagg n’ont été en mesure ce soir-là de rivaliser avec les avants irlandais. Les Kiwis, même mis en déroute, restent toujours la référence actuelle du rugby mondial ! Steve Hansen, le sélectionneur, sait qu’il peut se repose sur un groupe de joueurs hors normes ! Leurs adversaires le savent, il faudra une nouvelle fois composer avec les « Blacks » pour cette nouvelle Coupe du monde. Comme à leur habitude, les supporters des All Blacks venir en nombre acheter des billets dès l’ouverture de la billetterie.

L’Italie peut-elle existée face aux All-Blacks ?

Les italiens n’ont jamais véritablement brillé dans une phase finale d’une coupe du monde, c’est le moins qu’on puisse dire. Maigre consolation à son crédit, le XV azure avait disputé le tout premier match de l’histoire de la compétition, le 22 mai 1987 face à la Nouvelle-Zélande (lourde défaite 70-6). Parfois sous-estimée, la Squaddra Azzura a pourtant nettement fait évoluer son jeu ces dernières années. Le quinze transalpin a souvent dû se transcender pour réaliser de belles performances notamment contre des équipes bien plus fortes qu’elle. Cependant, soyons lucide, lors de cette Coupe du Monde au Japon, l’Italie devra tour à tour affronter ce qui se fait de mieux dans le rugby mondial pour espérer réaliser un véritable exploit en sortant de la « poule de la mort ». En effet, les italiens iront défier les Springboks et les All-Blacks, rien que ça ! Deux affiches de rêve pour les italiens qui achètent des billets à tour de bras. Il leur faudra montrer un état d’esprit irréprochable et une détermination sans faille pour espérer poser des problèmes à ces deux monstres sacrés de l’ovalie.